L'édito du Président - Avril 2019 - Jérôme LOPEZ

L’édito du Président – Avril 2019

Jérôme LOPEZ,
Président de la CPME Isère

« Que dire face à une actualité aussi chargée en ce mois d’avril ?… Et par quoi commencer ?… »

Par le projet de loi PACTE qui après plus d’un an de travaux et de nombreux allers et retours législatifs a fini par être définitivement adopté.

Cette loi est le fruit de consultations auxquelles la CPME a largement participé et qui ont permis de prendre en compte plusieurs propositions en faveur des PME.

Je retiendrai parmi celles-ci la suppression du seuil social de 20 salariés, l’allègement des autres seuils sociaux et fiscaux et la mise sous condition d’un franchissement pendant cinq années consécutives pour l’entrée dans ces seuils.

Même si tout cela ne va pas aussi loin que la CPME l’aurait souhaité, cette mesure devrait permettre de briser certains plafonds de verre freinant la croissance des TPE-PME.

Cette loi PACTE comporte encore de nombreux dispositifs, utiles aux PME, parmi lesquels l’accès aux marchés publics, les simplifications administratives, le financement, la RSE, l’épargne salariale, etc

Ce qui est à saluer, c’est l’esprit de cette loi qui, contrairement à beaucoup de textes précédents, n’a pas eu pour objet de contraindre, mais bien de libérer les entrepreneurs.

La CPME reste toutefois inquiète sur la définition de l’intérêt social des entreprises élargie aux enjeux sociaux et environnementaux…

Second sujet : les annonces du Président de la République à l’issue du grand débat

Peu de mesures concernent directement les entreprises sauf l’augmentation d’impôt dissimulée sous le terme de « suppression des niches fiscales des entreprises ».

Le flou règne également sur le financement des différentes mesures annoncées et sur la réduction des dépenses publiques.

Nos PME et nos TPE implantées sur l’ensemble du territoire auraient cependant aimé entendre le Président de la République évoquer une diminution des normes et le carcan règlementaire qui les étouffent.

L’actualité de ce mois d’avril a aussi et surtout été marquée par l’incendie de la Cathédrale Notre-Dame de Paris et après la stupéfaction et l’émotion, le temps de la reconstruction va venir.

Même si les dégâts auraient pu être encore pire, il s’agit d’une perte incommensurable pour notre patrimoine historique et architectural.

Ce monument, symbole de la chrétienté occidentale, incarnait également à travers les siècles le savoir-faire des métiers artisanaux qui font la fierté de notre pays.

Par chance, je reste persuadé que notre pays n’a pas perdu ces savoir-faire artisanaux et que même s’il faudra de nombreuses années et énormément d’argent pour reconstruire, nous viendrons à bout de ce chantier pharaonique.

Les talents sont là. Le moment venu les conditions pour bien reconstruire seront réunies et ce, grâce à nos TPE et à nos PME qui savent conjuguer Innovation et Tradition.

Un bémol toutefois, la déclaration du Président MACRON exigeant la reconstruction dans un délai de 5 années, un délai irréaliste pour permettre à nos PME de montrer l’étendue de leurs talents.

Le temps est l’allié du travail bien fait. La volonté de tenir à tout prix des délais trop courts ne doit pas conduire à écarter les PME en réservant les marchés aux seules grandes entreprises et à un projet plus « industriel » que patrimonial.

Ce projet de reconstruction doit être porteur de sens et ce chantier peut devenir, notamment à l’intention de la jeunesse, une vitrine de la richesse que représentent des métiers que le monde entier nous envie.

« Quiconque porte dans le cœur une cathédrale à bâtir, est déjà vainqueur… » Antoine de St Exupéry.

Ayons foi dans nos valeurs humaines et montrons une nouvelle fois notre solidarité et notre enthousiasme pour notre pays.

retour
clear
retour
clear
retour
clear
retour
clear
retour
clear

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer